Moteur de Recherches

Zoom Texte

LE DESHERBAGE THERMIQUE

Lorsque l'on parle de culture ou de jardinage et que les premiers problèmes de parasite ou de pousse d'adventice arrivent, on pense : « quel produit faut-il utiliser ? ». Cependant, il faut savoir que les phytosanitaires ne font généralement qu’aggraver les choses car ils entraînent évidemment une pollution directe mais aussi la naissance de souches parasitaires résistantes et des mutations qui nous feront utiliser d'autres produits encore plus polluants.

À la Chapelle d’Armentières, la municipalité a opté pour un entretien plus propre en utilisant le moins possible de produits phytosanitaires ; pour les mauvaises herbes (ou plutôt plantes sauvages), différentes méthodes sont mises en place notamment le désherbage thermique à l'aide de chalumeaux à gaz propane ; cette méthode consiste à augmenter fortement la température des parties aériennes des plantes afin de faire éclater leurs cellules (cela se produit au dessus de 45-50°C).

Désherbage thermique

Avantages :

  • pas de pollution de la nappe phréatique
  • il n'est pas nécessaire de porter de vêtements de protection
  • on peut le faire par tous les temps
  • il est possible de brûler partout mêmes prés des points d'eau
  • l’efficacité est immédiate

Inconvénients :

  • il faut être vigilant aux éventuels départ de feux
  • c'est un peu plus onéreux
  • dégagement de co² (il pourrait être compensé par la plantation d'arbres)
  • efficaces sur les jeunes plantes seulement